Accueil > Actualités > Québec > Poésie extrême
La patience des labyrinthes

Poésie extrême

Stéphane Jean nous invite à le suivre dans l’univers complètement surréaliste de son dernier recueil, La patience des labyrinthes (Les Herbes rouges). En exergue aux premiers poèmes, une citation de Valéry : « Il n’est pas d’opinion, de thèse, de sentiment qui poussé à bout ou exécuté à fond ne conduise à la destruction de l’homme ».

Publié le 11 avril 2014 à 15 h 17 | Mis à jour le 11 avril 2014 à 15 h