Accueil > Entrevues > Zlata Filipovic : Destin extraordinaire d’une jeune bosniaque ordinaire (entrevue)

Zlata Filipovic

Zlata Filipovic : Destin extraordinaire d’une jeune bosniaque ordinaire (entrevue)

Au début des années 1990, Zlata Filipovic écrit son journal intime. Rien d'étonnant à cela, tant de préadolescents le font. Ce qui est par contre inhabituel est la qualité du témoignage – intelligent et articulé – d'une enfant racontant la guerre qui se déroule sous ses yeux.

À cette date, Zlata vit en effet à Sarajevo, en Bosnie-Herzégovine (ex-Yougoslavie), dans une ville assiégée par l'armée fédérale yougoslave et par les forces paramilitaires serbes. À la suite de multiples hasards, Le journal de Zlata1 sera publié et son auteure deviendra la porte-parole de tous ceux qui auront souffert des mille lâchetés commises lors de cette interminable guerre européenne (1992-1995).

L'engagement de Zlata, son devoir de mémoire comme le nommait Primo Levi, ne s'arrête pas là. La jeune femme publie en 2006 Paroles d'enfants dans la guerre

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ? Connectez-vous.

Publié le 8 décembre 2007 à 15 h 04 | Mis à jour le 1 avril 2015 à 10 h 15