Accueil > Entrevues > L’écriture « énigmatique » de Nicole Brossard (entrevue)

Nicole Brossard

L’écriture « énigmatique » de Nicole Brossard (entrevue)

Le Prix Athanase-David est venu couronner la carrière littéraire de Nicole Brossard en 1991. Une carrière aux multiples postures, où la poésie formaliste s'accommode de l'inscription d'un je féminin et s'achemine, avec les écrits récents, vers une nouvelle lisibilité. Quel sens donner à ce parcours d'écriture ? Nuit blanche a rencontré Nicole Brossard, question de dénouer quelques énigmes de cette écriture que l'on dit souvent hermétique.

Nuit blanche : Les divers champs d'expérimentation de votre écriture sont-ils si cloisonnés qu'on ne puisse y distinguer un fil conducteur ?

Nicole Brossard : Je ne pense pas qu'ils soient étanches. La vision que j'ai de mon rapport à l'écriture m'oblige à constater que quelque chose revient constamment dans cet acte : un désir . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ? Connectez-vous.

Publié le 17 juin 2003 à 14 h 12 | Mis à jour le 6 avril 2015 à 12 h 50