SAYONARA

Pascal Millet

SAYONARA

XYZ, Montréal, 2014
164 pages
19,95 $

Pascal Millet a vécu douze ans au Québec, suffisamment pour s’inspirer des paysages les plus retirés de la Belle Province et d’en teinter son dernier roman. Dans un village de la Côte-Nord évoluent des personnages inquiétants et vulnérables, mus par des rêves inatteignables et par le désir de vengeance, des personnages qu’on a le goût de prendre par la main et d’autres qu’on voudrait fuir à cause de leur cruauté et qui hantent la lecture de ce court thriller.

Yokosuka ou l’espoir d’un second souffle. Yo-ko-su-ka. Un leitmotiv qui, en quatre syllabes, chasse l’échec si l’on y croit, si l’on y rêve et si… Zeb n’était jamais disparu ! Zeb, le grand frère de Ray, qui lui a toujours fait miroiter cette ville du Japon comme un baume sur leur vie médiocre. Zeb, avec qui Ray devait partir au pays du Soleil-Levant, où il . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 9 juillet 2015 à 15 h 40 | Mis à jour le 9 juillet 2015 à 15 h 40