Accueil > Commentaires de lecture > Essai > L’ALIMENTATION
L'alimentation

Yves Tessier

L’ALIMENTATION

DU BIG BANG AU BIG CRUNCH, UNE HISTOIRE MÉCONNUE

Presses de l’Université Laval, Québec, 2013
378 pages
34,95 $

Yves Tessier est historien, professeur et auteur. Son nouvel essai, L’alimentation, Du Big Bang au Big Crunch, est une histoire non seulement étonnante, mais également passionnante. Cette histoire, il la divise en « quatre moments clés : le Temps de la nécessité et du hasard, le Temps des agriculteurs, le Temps des entrepreneurs et le Temps des incertitudes ».

Le Temps de la nécessité et du hasard s’étend de l’arrivée des premiers Hominidés jusqu’à environ 10 000 ans avant notre ère. Il est marqué par la quête quasi constante de nourriture sous forme de cueillette, de pêche ou de chasse, ainsi que par les premières découvertes liées à l’alimentation : le faisandage, la cuisson, les premiers assaisonnements…

Le Temps des agriculteurs, qui va du Néolithique à la fin du Moyen Âge, est bien sûr celui de la domestication des plantes et des animaux. Ce qui aura des conséquences importantes sur les écosystèmes. C’est également au cours de cette période que les bases de la gastronomie apparaîtront.

Suivra le Temps des entrepreneurs, qui se prolongera jusqu’à la fin de la Première Guerre mondiale. Dorénavant, la finalité première de l’agriculture n’est plus de produire des aliments mais plutôt de réaliser des bénéfices. « La valeur monétaire des aliments supplante leur valeur nutritive. »

Enfin, des années 1920-1930 jusqu’à nos jours, viendra le Temps des incertitudes. De nouvelles inquiétudes liées à l’alimentation apparaissent. « Le réchauffement de la planète, les pluies acides, les conséquences d’une diminution de la couche d’ozone ou la malnutrition […] retiennent notamment l’attention. »

L’alimentation, Du Big Bang au Big Crunch est un essai captivant, et très documenté, qui couvre large : des origines de la vie – et même de l’Univers – jusqu’à aujourd’hui. Ce long voyage est parsemé d’informations des plus intéressantes : la découverte du feu, les origines de la cuiller et des autres ustensiles, la petite histoire du sel, de la figue, de l’olive, de la bière, du vin, du champagne, du caviar, du sandwich, etc., etc. À mentionner également : les 30 pages centrales remplies de remarquables images cueillies autour du monde par l’auteur. En somme, un livre délicieux !

Publié le 2 avril 2014 à 11 h 53 | Mis à jour le 2 avril 2014 à 11 h 53