Accueil > Commentaires de lecture > Fiction > LA CLASSE DE MADAME VALÉRIE
La classe de madame Valérie

François Blais

LA CLASSE DE MADAME VALÉRIE

L'instant même, Québec, 2013
402 pages
32,95 $

Comment, débordant de verve et servi par sa merveilleuse agilité d'écriture, François Blais aurait-il pu résister à la tentation de proposer au lecteur un faisceau stroboscopique de destins ? Suivre un seul individu, cela n'aurait-il pas été pour lui paresse et facilité ? Pourquoi, en effet, puisqu'il sait se détendre et s'amuser tout en franchissant des rapides en sautant d'un rocher à l'autre, se limiterait-il à un seul flux et à un seul risque ? Pour notre plus grand plaisir, Blais ose grand et large, toujours plus grand et plus large. La classe de madame Valérie, c'est non pas un roman scolaire en forme de cours magistral versant un savoir dans des outres juvéniles, mais une écoute offerte par une aînée à 25 incubateurs d'avenir ; plus encore, c'est l'accueil à pleine envergure offert à 26 cheminements. Sans jamais nous révéler le tout d'aucun d'entre eux, Blais nous les aura tous et . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 4 avril 2014 à 20 h 15 | Mis à jour le 4 juin 2015 à 10 h 06