Accueil > Commentaires de lecture > Fiction > D’AUBE ET DE CIVILISATION

Nicole Brossard

D’AUBE ET DE CIVILISATION

Typo, Montréal, 2008
451 pages
18,95 $

D'aube et de civilisation est une imposante anthologie de Nicole Brossard préparée par Louise Dupré, qui signe le choix de poèmes, tirés de vingt recueils publiés entre 1965 et 2007, et la préface. L'ouvrage se termine par des extraits de la réception critique des recueils et l'impressionnante chronologie de Brossard. Dans sa préface, Dupré synthétise magistralement le long parcours de Brossard, montre la cohérence et l'évolution de son œuvre (notamment vers la lisibilité), qui donne au mot « intime » une envergure insoupçonnée. Constamment « ouverte à tous les possibles », surtout à l'altérité, au autrement et à l'ailleurs, « cette poésie, nous dit Dupré, veut tout : une vision d'ensemble et un regard singulier, l'intellectuel et le sensible, le je et le nous, le passé et le futur, l'ici et l'ailleurs ».

Sensuelle, érotique, accueillante, positive, jubilatoire, désirante, la langue brossardienne est doublement curieuse : avide de . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 21 mars 2009 à 13 h 33 | Mis à jour le 23 juin 2015 à 14 h 03