Couverture numéro numéro 069

Nuit blanche publie aujourd’hui [décembre 1997] un dossier d’entrevues. À relire d’anciens numéros, nous avons constaté l’intérêt qu’il y a, par exemple, à revenir, pour comprendre l’œuvre, sur les propos d’un écrivain que nous avons appris à bien connaître depuis, ou encore tout le plaisir qu’on peut prendre à découvrir une œuvre, qu’elle soit d’hier ou jeune encore. Ainsi, avons-nous fait une sélection d’entrevues depuis les premiers numéros du magazine, alors qu’il s’appelait encore Le bulletin Pantoute (du printemps 1980 au printemps 1982), jusqu’à récemment. C’est donc une quinzaine d’années qui sont couvertes. L’ensemble représente assez bien la courbe du magazine, qui s’est intéressé avant tout, pour des raisons pratiques, aux littératures de langue française. Quelquefois, des collaborateurs ont réalisé, dans une langue étrangère, des entrevues qu’ils traduisaient ensuite.

L’intérêt de l’entrevue littéraire n’est plus à prouver. […]

Pour lire la suite : La confidence inachevée : Les quinze ans de Nuit blanche, par François Ouellet