Accueil > Entrevues > Frédéric Dard est un vieux monsieur avec un stylo en or et une petite étoile dans les yeux (entrevue)

Frédéric Dard

Frédéric Dard est un vieux monsieur avec un stylo en or et une petite étoile dans les yeux (entrevue)

C'est l'imagination la plus fertile de la seconde moitié de ce siècle ; ça fait plus de quarante ans et cent cinquante romans qu'il nous fait rire en faisant des petits à la langue française. Il s'appelle Frédéric Dard, alias San-Antonio, et en janvier 1989, il venait pour la première fois au Québec. Est-il aussi drôle dans la vie que dans ses livres ? Nous sommes allés vérifier.

À deux heures de l'après-midi, nous étions les seuls clients du bar Saint-Laurent, Frédéric Dard, son attachée de presse, la photographe de Nuit blanche et moi. Trois nouveaux clients arrivent qui ne trouvent rien de mieux à faire que de s'installer à la table voisine. « C'est marrant parce qu'il y avait quand même beaucoup de place ailleurs, non ? » dit M. Dard avant de reprendre son histoire où il l'avait laissée. Il était en train . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 21 juin 2003 à 9 h 06 | Mis à jour le 31 mars 2015 à 13 h 10