Accueil > Commentaires de lecture > Essai > UNE BIBLIOTHÈQUE IDÉALE

Hermann Hesse

UNE BIBLIOTHÈQUE IDÉALE

Rivages, Paris, 2010
123 pages
19,95 $

Hermann Hesse (1877-1962) est un romancier et poète prolifique, dont la soixantaine de titres, qui comprend Demian et Le loup des steppes par exemple, sont lus partout sur la planète. Si sa réputation d’écrivain n’est plus à faire, sa passion pour la lecture, elle, est moins connue. Son amour pour le livre imprimé lui a inspiré nombre d’articles et d’essais – plus de trois mille – publiés dans un bon nombre de périodiques. Nicolas Waquet a réuni dix de ces articles afin d’illustrer la passion que Herman Hesse vouait à la lecture et aux livres.

Dans le premier de ces articles, écrit durant l’été 1927 et publié deux ans plus tard dans la revue Reclams Universum (Leipzig), Hesse fait le survol des livres qui l’ont profondément marqué, présentant par le fait même ce à quoi ressemblerait une bibliothèque idéale même s’il se défend d’affirmer que sa sélection convient à tous les lecteurs. Il débute par les textes sacrés et mythiques, poursuit avec la littérature orientale, enchaîne avec la littérature européenne. Il se promène de pays en pays, de civilisation en civilisation, présentant les textes qu’il considère comme incontournables, toutes époques, religions, langues et styles confondus. Au passage, il prodigue des conseils pragmatiques, que ce soit à propos des éditions à choisir ou des traductions à privilégier. Nicolas Waquet le souligne, Hesse présente ces livres « comme une sorte de vivier dans lequel le lettré peut puiser pour compléter ses connaissances, parfaire son éducation et progresser moralement ».

Dans les autres textes, Hermann Hesse aborde la question du « comment lire » et note, entre autres, qu’il « est frappant de voir le nombre de textes dont l’effet est accru également par une lecture à haute voix ». Il évoque le bonheur de se constituer une collection de livres, et propose de brefs essais sur le rôle de l’écrivain et du poète. Preuve que ces textes sont issus de la plus profonde passion de Hesse, il se contredit à quelques reprises. Un livre qui présente la vision d’un grand écrivain, doublé d’un grand lecteur, à propos des livres, de la lecture et de tous les plaisirs qui s’y rattachent. Mais surtout, un recueil de textes qu’il fera bon relire au fil des ans.

Publié le 24 mars 2011 à 16 h 01 | Mis à jour le 9 janvier 2015 à 15 h 35