Accueil > Commentaires de lecture > Essai > TROIS EXPLICATIONS DU MONDE

Tom Keve

TROIS EXPLICATIONS DU MONDE

Trad. de l’anglais par Sylvie Taussig
Albin Michel, Paris, 2010
548 pages
36,95 $

L’essentiel du projet de Tom Keve dans Trois explications du monde consiste à démontrer la similitude entre la démarche scientifique, la psychanalyse et la mystique juive dans la recherche de la vérité. Pour nous en convaincre l’auteur rappelle les grands débats du début du XXe siècle dans la Mitteleuropa alors que le monde de la physique newtonienne était en pleine révolution et que s’élaborait le discours psychanalytique. On l’aura compris, Tom Keve ne fait pas dans le léger.

Ce qui l’intéresse, entre autres choses, c’est de raconter comment la communauté scientifique de l’époque s’y est prise pour résoudre les questions inédites que posait la physique nouvelle découlant de la relativité générale d’Einstein et de la mécanique quantique d’Heisenberg. Par exemple, comment une chose peut-elle être à la fois une particule et une onde ? Quel rôle l’observateur joue-t-il dans l’expérimentation ? La vérité est-elle même accessible à l’être humain ?

Au moment où ces questions se posaient à la communauté scientifique, Freud et ses disciples s’affrontaient autour de l’élaboration d’une étiologie des troubles de l’esprit et d’une démarche thérapeutique efficace. D’un côté, les tenants d’une approche strictement neutre et scientifique défendaient une démarche reproductible dans la méthode et identique dans les résultats, et s’opposaient à ceux qui voulaient que la psychanalyse prenne en compte les caractéristiques culturelles particulières du sujet dans le traitement des pathologies de l’esprit.

Ces tâtonnements pour percer le cœur de la Nature ou pour mettre au jour les racines profondes de l’humain, Tom Keve démontre qu’ils sont similaires à ceux des mystiques juifs qui ont tenté, pendant des siècles, de percer le mystère de l’âme de Dieu en observant le fonctionnement du monde et en étudiant les fondements de la nature humaine, pâle reflet de la nature divine.

Roman-essai d’une grande érudition qui ne fait jamais de concession à l’ignorance du lecteur ‘ l’auteur est lui-même un physicien qui s’est frotté de près à la psychanalyse ‘, Trois explications du monde pourra paraître désincarné ou trop didactique à certains. Toutefois ceux qui se passionnent pour la démarche scientifique et l’histoire des idées se régaleront de ce livre à des années-lumière de la production littéraire courante.

Publié le 4 décembre 2010 à 15 h 25 | Mis à jour le 17 janvier 2015 à 16 h 07