Numéro 114

André Marceau, Anne Peyrouse

SLAM MA MUSE

ANTHOLOGIE DE LA POÉSIE SLAMÉE À QUÉBEC

Cornac, Québec, 2008
200 pages
19,95 $

Depuis quelques années, le milieu slam est parvenu à sortir du territoire marginal dans lequel il était confiné, pour gagner progressivement en popularité. De plus en plus, on organise des happenings où la poésie est mise à l'honneur dans le cadre singulier de joutes oratoires où le public est convié à participer en tant que jury. Certains slameurs, comme Grand Corps Malade, se font même connaître par l'entremise de l'industrie du disque. Préparée par André Marceau et Anne Peyrouse, cette anthologie, regroupant les textes de douze slameurs, arrive donc à point. Il s'agit, en fait, du premier ouvrage du genre à rendre compte de la vivacité de la scène slam au Québec, et sans hésitation, l'effort mérite d'être salué. Pourtant, certains pourraient remettre en question le bien-fondé d'un pareil recueil. On le sait, le slam se proclame comme un mode « vivant » de la poésie, et s'oppose, à cet égard, à la poésie imprimée. Toutefois, et . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 22 mars 2009 à 9 h 36 | Mis à jour le 23 juin 2015 à 14 h 13