Joris-Karl Huysmans

ROMANS I

Robert Laffont, Paris, 2005
996 pages
59,95 $

Ce premier volume de Romans, paru au moment où l'on se prépare, en France, à commémorer le centenaire de la mort de l'écrivain en 2007, présente de nombreux avantages. S'y trouvent réunis les principaux écrits narratifs du premier Joris-Karl Huysmans (de 1876 à 1888), alors qu'il fit sa marque comme séide de Zola, puis comme romancier de la décadence parisienne. Même si les rééditions sont courantes, certains des textes réunis ici restent difficiles à trouver en librairie. C'est le cas avec le magnifique « chant du nihilisme » En ménage, qui fut longtemps le livre favori de Huysmans. On retrouve bien sûr, dans Romans I, le « bréviaire de la décadence » qu'était À rebours, selon l'expression consacrée d'Arthur Symons, maître livre d'une génération d'épicuriens dégoûtés par la vie et les . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 11 octobre 2008 à 11 h 55 | Mis à jour le 26 juin 2015 à 9 h 26