Numéro 114

Yves Beauchemin

RENARD BLEU

Fides, Montréal, 2009
382 pages
24,95 $

Le plaisir attendu est au rendez-vous. Dès les premières lignes, l'envoûtement agit : « Le phénomène des animaux parlants est relativement rare [...]. Quelques-uns de ces animaux vivent au Québec, notamment près d'Entrelacs, un petit village de la région de Lanaudière ». Que l'on soit encore jeune ou que le grisonnement ait respecté le goût du conte, la réaction sera la même : « Ne me dérangez pas, j'écoute l'histoire ! » Tant pis pour la raison raisonnante, le scepticisme et les vérifications oiseuses.

Lui-même doté de caractéristiques peu courantes, Renard Bleu profite de relations hors norme. Son père - taisez les questions cartésiennes - est camionneur. L'ours Gustave, le Canard Athlète, Bruno le squelette, la sympathique famille Fantôme, le docteur Culotte-Verte, autant de personnages qui se mettent à la disposition de Renard Bleu. Heureusement. En effet, rien n'étant parfait, même chez les animaux parlants, le récit accorde . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 21 mars 2009 à 12 h 50 | Mis à jour le 23 juin 2015 à 14 h 01