Accueil > Commentaires de lecture > Fiction > NE DITES PAS À MA MÈRE QUE JE SUIS VIVANT
Ne dites pas à ma mère que je suis vivant

Lyne Richard

NE DITES PAS À MA MÈRE QUE JE SUIS VIVANT

Québec Amérique, Montréal, 2012
271 pages
22,95 $

Ne dites pas à ma mère que je suis vivant est un roman de Lyne Richard, poète, romancière, nouvelliste et artiste-peintre de Québec. Ce treizième titre de l’auteure est à mi-chemin entre le recueil de poésie et le roman, et il frôle presque l’essai.

Lyne Richard est l’une de ces écrivaines québécoises qui mettent leurs tripes sur la table. Dans Ne dites pas à ma mère que je suis vivant, elle s’est donnée tout entière pour expliquer l’inexplicable. Sa plume fend l’âme tellement elle s’arme de beauté pour comprendre la laideur. L’amoureuse des mots témoigne de l’intangible douleur vécue par une famille après la découverte dévastatrice d’une relation incestueuse consentante entre le père et la fille. Malaise. Horreur. Thomas et sa mère, tous les deux détruits par ce drame, se retrouvent . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 4 avril 2014 à 20 h 56 | Mis à jour le 4 juin 2015 à 10 h 17