Accueil > Commentaires de lecture > Essai > MÉMOIRE CAVALIÈRE

Philippe Noiret

MÉMOIRE CAVALIÈRE

Robert Laffont, Paris, 2007
446 pages
29,95 $

L'un des monstres sacrés du cinéma français (avec Gérard Depardieu, Alain Delon, Jean Rochefort, Jean-Louis Trintignant, Claude Rich), l'acteur Philippe Noiret (1930-2006) a joué durant un demi-siècle et il a côtoyé les plus grands : Gérard Philippe, mais aussi Alfred Hitchcock dans Topaz, Fred Astaire dans Un Taxi mauve ! Son autobiographie relate les tournages de ses meilleurs films, dont Alexandre le bienheureux d'Yves Robert, en 1967, et Le vieux fusil de Robert Enrico, en 1974. Mais une autobiographie d'acteur accorde parfois plus d'importance aux tournages mémorables, comme l'adaptation méconnue de Poil de carotte réalisée par Henri Graziani en 1973. L'acteur raconte par ailleurs comment le long métrage La Vieille Fille (1972), qui semblait très moyen, remporta contre toute attente un vif succès : le producteur, qui manquait de films à distribuer dans ses réseaux . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 8 octobre 2007 à 9 h 07 | Mis à jour le 2 juillet 2015 à 10 h 02