Aller au contenu
Mode lecture zen

NUIT BLANCHE

Ce roman figurait sur la liste des 17 lectures préférées de Barack Obama en 2020. Le 44e occupant de la Maison-Blanche ne s’y trompait pas : l’auteure primée de Station Eleven signe ici un remarquable cinquième ouvrage.

Jusqu’à présent, toute la production d’Emily St. John Mandel était placée sous le signe des littératures de l’imaginaire : roman policier pour ses trois premières œuvres (Dernière nuit à Montréal, On ne joue pas avec la mort et Les variations Sebastian), science-fiction pour Station Eleven. On pourrait supposer qu’un récit inspiré de l’affaire Madoff et de la pyramide de Ponzi verserait moins dans la fiction de genre. Et pourtant, l’auteure trouve le moyen de transposer, avec un doigté exquis, un scandale financier dans une histoire de revenants.

Composé de plusieurs segments narratifs situés . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Enregistrement