Accueil > Commentaires de lecture > Fiction > LES ARPENTEURS DU MONDE

Daniel Kehlmann

LES ARPENTEURS DU MONDE

Trad. de l'allemand par Juliette Aubert
Actes Sud, Arles, 2007
300 pages
34,95 $

Dans Les arpenteurs du monde, Daniel Kehlmann racontel'histoire de « deux créatures venues d'un autre monde » dans l'Allemagne romantique de la fin du XVIIIe et du début du XIXesiècle. D'abord, il nous fait pénétrer dans les coulisses de la vie du mathématicien et astronome Carl Friedrich Gauss (1777-1855). Issu d'un milieu modeste, cet homme sombre, atrabilaire, d'une grande dureté avec ses enfants, haïssait aussi bien sa femme que les déplacements. Chez lui la sécheresse du cœur n'était contrebalancée que par un attachement infantile à sa mère et par son amour des femmes. Surnommé le « prince des mathématiques », Gauss était à ce point obsédé par elles qu'il sauta de son lit en pleine nuit de noces pour noter une formule. On lui doit, entre autres découvertes, celle du polygone à 17 côtés et la fameuse courbe de probabilit . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ? Connectez-vous.

Publié le 2 décembre 2007 à 16 h 31 | Mis à jour le 30 juin 2015 à 13 h 17