Accueil > Commentaires de lecture > Essai > LE LIVRE DE MES RÊVES

Federico Fellini

LE LIVRE DE MES RÊVES

Trad. de l’italien par Renaud Temperini
Flammarion, Paris, 2020
583 pages
99,95 $

Federico Fellini aurait eu 100 ans en 2020. Durant les années 1960, on le considérait comme le cinéaste le plus imaginatif au monde, dépassant même Chaplin, Welles, Antonioni et Bergman.

C’est au cours de cet âge d’or du cinéma que Federico Fellini (1920-1993) a réalisé ses plus beaux longs métrages (dont La Dolce Vita en 1959 et en 1963) ; c’est aussi au moment d’atteindre le cap de la quarantaine qu’il a entrepris de retranscrire et de visualiser ses rêves. À ne pas confondre avec le catalogue Quand Fellini rêvait de Picasso d’Audrey Norcia et Jean-Max Méjean, paru en 2019 aux éditions Rmn, cet énorme Livre de mes rêves reprend les carnets secrets du cinéaste, qui retranscrivait ses rêves et cauchemars en les illustrant de croquis. Comme une invitation à la psychanalyse, Le livre de mes . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 19 octobre 2020 à 12 h 49 | Mis à jour le 22 octobre 2020 à 15 h 56