Accueil > Commentaires de lecture > Essai > L’ANTISPÉCISME

Valéry Giroux

L’ANTISPÉCISME

Presses universitaires de France, Paris, 2020
125 pages
17,95 $

Après L’éthologie (2017), L’éthique animale (2018) et Le véganisme (2019), il était logique que l’universelle collection « Que sais-je? » ponde un précis sur l’antispécisme.

C’est Valéry Giroux, qui avait d’ailleurs cosigné le titre de 2019, qui initiera le lecteur à cette tendance à la fois nouvelle (« Les termes ‘spécisme’ et ‘antispécisme’ étaient totalement inconnus du grand public jusqu’au milieu des années 2010 ») et ancienne (« Il y a près de vingt-six siècles, en effet, Empédocle […] fustigeait déjà les mangeurs de viande »). La Québécoise, soit dit en passant, ne cache pas son parti pris : « […] la majorité des réflexions portant sur ce thème sont menées d’un point de vue critique, d’un point de vue antispéciste. L’autrice de ce livre n’échappe pas à cette règle ».

Qu’est-ce que l’antispécisme ? C’est volontairement que le terme est calqu . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 19 octobre 2020 à 12 h 54 | Mis à jour le 23 octobre 2020 à 14 h 25