Accueil > Commentaires de lecture > Essai > BRÈVE HISTOIRE DU PROGRÈS

Numéro 160

Ronald Wright

BRÈVE HISTOIRE DU PROGRÈS

NOUVELLE ÉDITION REVUE ET AUGMENTÉE

Trad. de l’anglais (Canada) par Marie-Cécile Brasseur
Bibliothèque québécoise, Montréal, 2020
242 pages
12, 95 $

BQ propose une édition revue et augmentée de Brève histoire du progrès, publié la première fois en 2004 et traduit en vingt-quatre langues depuis. L’ouvrage a été vendu à plus de 500 000 exemplaires et a figuré sur la liste des meilleurs vendeurs canadiens pendant plus d’un an.

S’il reconnaît quelques découvertes remarquables depuis 2004 (par exemple celle de nouvelles branches d’hominidés comme l’Homo floresiensis ou encore les Denisoviens) « le cours des événements n’a [...] pas dévié de sa trajectoire alarmante », estime Ronald Wright.

À la manière d’un Yuval Noah Harari dans Sapiens, mais en plus succinct et en plus pessimiste, Wright fait de son essai une synthèse du développement des sociétés humaines depuis l’apparition des premiers hominidés en Afrique il y a des centaines de milliers d’années jusqu’à leur domination totale de . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 19 octobre 2020 à 13 h 01 | Mis à jour le 22 octobre 2020 à 15 h 52