Accueil > Commentaires de lecture > Essai > LE SYNDROME DE LA DICTATURE

Numéro 160

Alaa El Aswany

LE SYNDROME DE LA DICTATURE

Trad. de l’anglais par Gilles Gauthier
Actes Sud, Arles, 2020
204 pages
38,95 $

Dans son essai, le romancier et nouvelliste arabe, qui vit aujourd’hui à New York, revient sur ses années égyptiennes. Né et ayant grandi sous la dictature de Gamal Abdel Nasser, il en brosse le portrait à travers une multitude d’anecdotes et de souvenirs.

L’auteur de L’immeuble Yacoubian et des Chroniques de la révolution égyptienne élargit sa réflexion à d’autres dictatures, en mettant en lumière leurs caractéristiques communes. Et elles sont nombreuses.

Premier constat : tous les tyrans souffrent de narcissisme, de mégalomanie, de paranoïa et de sadisme. Aucun n’hésite à recourir à la terreur et à la torture pour imposer ses volontés à la population. Pour y arriver, les tyrans peuvent compter sur le soutien des institutions sociales et étatiques préalablement mises sous leur coupe : la presse, la police, l’armée et l’appareil judiciaire. Enfin, la création du mythe de la patrie menacée par . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 19 octobre 2020 à 12 h 44 | Mis à jour le 22 octobre 2020 à 15 h 58