Aller au contenu
Mode lecture zen

NUIT BLANCHE

On retient surtout de l’année 1972 la fameuse Série du siècle opposant les vedettes canadiennes du hockey à celles de l’Union soviétique. Cette compétition a tellement marqué les esprits qu’on y fait encore référence quatre décennies plus tard ; or, il faut se rappeler que quelques semaines plus tôt la même année s’était tenu un autre duel d’envergure, soit le très attendu affrontement entre deux réputés champions d’échecs, l’Américain Bobby Fischer et le Russe Boris Spassky. Un autre face à face qui dépassait la simple compétition sportive pour atteindre au statut symbolique de duel politique entre l’Occident et le bloc de l’Est. Pour un peu, on aurait cru que l’issue de la guerre froide allait s’y jouer. Le théâtre de cet affrontement épique ? Le centre sportif Laugardalshöll à Reykjavik, en Islande.

Il s’agit là d’un prétexte privilégié pour que le . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Enregistrement