Accueil > Commentaires de lecture > Fiction > LE DEHORS ET LE DEDANS

Numéro 110

Nicolas Bouvier

LE DEHORS ET LE DEDANS

Points, Paris, 2007
119 pages
12 $

Le Suisse Nicolas Bouvier (1929-1998) est surtout connu pour ses récits de voyage, notamment L'usage du monde (1963), la bible des écrivains voyageurs, dans laquelle il dit qu'on ne fait pas un voyage, mais que « c'est le voyage qui vous fait, ou vous défait ». Comme Gaston Miron, Bouvier a retravaillé toute sa vie un livre unique de poèmes, Le dehors et le dedans. Les éditions Points viennent de publier la quatrième édition, précédée d'une excellente préface de Doris Jakubek, pour qui « la grande leçon du voyage est d'apprendre à [se] débarrasser [du moi] pour faire place nette et accueillir êtres et lieux ».

Le recueil contient deux sections de vingt-deux poèmes, datés de façon non chronologique de 1953 à 1997, écrits dans des lieux aussi divers que Genève, Kyoto, New York, Ceylan, Azerbaïdjan. La première, « Le dehors », condense surtout, avec la simplicit . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 19 mars 2008 à 16 h 29 | Mis à jour le 11 juin 2015 à 16 h 10