Accueil > Commentaires de lecture > Essai > JACQUES ROUSSEAU

Pierre Couture, Camille Laverdière

JACQUES ROUSSEAU

LA SCIENCE DES LIVRES ET DES VOYAGES

XYZ, Montréal, 2000
175 pages
15,95 $

Cette biographie raconte la carrière du botaniste québécois Jacques Rousseau (1905-1970), que l’on connaît surtout pour avoir été le cofondateur du Jardin botanique de Montréal.

Disciple du Frère Marie-Victorin, homme de sciences passionné et têtu, Jacques Rousseau a eu une vie marquée par l’incompréhension et les contrariétés les plus diverses : maladie, problèmes familiaux, déménagements et critiques de toutes sortes. Or, malgré son mauvais caractère et son humeur imprévisible, il est toujours défendu par son biographe, qui l’admire inconditionnellement. Ce chercheur a d’ailleurs été affilié à de nombreuses institutions importantes où il a laissé sa marque : le Jardin botanique de Montréal, bien sûr, l’Association canadienne-française pour l’avancement des sciences (ACFAS), le Musée de l’Homme à Ottawa, le Centre d’études nordiques de l’Université Laval. L’ouvrage raconte les différents projets du botaniste, ses nombreux articles, ses voyages et ses explorations de régions alors peu connues : l’Île d’Anticosti et l’Ungava.

Il existe au Québec assez peu d’ouvrages consacrés à nos chercheurs, comme on le fait encore fréquemment en France pour Pasteur, Descartes, Jussieu, et les Curie. Aujourd’hui, un prix prestigieux de l’ACFAS (devenue récemment l’Association francophone pour le savoir) porte le nom de Jacques Rousseau. Cette biographie destinée à un large public nous fait mieux connaître l’homme, et conviendra particulièrement aux jeunes étudiants (et pas uniquement à ceux des domaines scientifiques).

Publié le 14 janvier 2003 à 14 h 21 | Mis à jour le 5 novembre 2014 à 15 h 48