Wang Gang

ENGLISH

Trad. du chinois par Pascale Wei-Guinot et Emmanuelle Péchenart
Philippe Picquier, Arles, 2008
464 pages
37,95 $

C'est un peu à la traversée d'une adolescence que nous convie Wang Gang dans English. Toutes les étapes du passage de l'enfance à l'âge adulte s'y trouvent réunies, avec leurs malaises afférents : éveil de la sensualité, révolte contre le milieu familial, découverte de la traîtrise et de l'arbitraire du monde des adultes en même temps que désir intense d'échapper à l'étroitesse de son milieu. Roman d'apprentissage classique ? Sans doute, mais renouvelé par son cadre.

Nous sommes à Urumqui, chef-lieu de la province du Xinjiang, aux confins de la Chine occidentale, pendant les années de la Révolution culturelle (1966-1976). Liu Aï, le narrateur, se remémore sa jeunesse et, au premier chef, sa passion pour la belle Hajitaï. À son désir de la jolie professeure de ouïghour s'ajoutera bientôt la fascination qu'exercera sur lui Wang Yajun, le nouveau professeur d'anglais, un Shanghaïen sophistiqué et . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ? Connectez-vous.

Publié le 11 octobre 2008 à 11 h 35 | Mis à jour le 26 juin 2015 à 9 h 24