Accueil > Commentaires de lecture > Fiction > EN CAS D’INCENDIE, PRIÈRE DE NE PAS SAUVER CE LIVRE

Numéro 163

Sous la direction de Catherine Voyer-Léger

EN CAS D’INCENDIE, PRIÈRE DE NE PAS SAUVER CE LIVRE

Prise de parole, Sudbury, 2021
94 pages
12 $

La situation actuelle, on le sait, est problématique à plus d’un titre. Coincés entre la pandémie et le réchauffement climatique, pour ne tenir compte que de ces deux éléments, nous nous sentons tout petits. Quel rôle pouvons-nous jouer, comme individus, pour d’un côté ralentir la propagation et de l’autre améliorer la situation climatique ?

Si c’est autour de la situation climatique que Prise de parole a demandé à Catherine Voyer-Léger d’inviter douze autrices et auteurs à « parler avec intimité de leur rapport à la crise environnementale », la COVID se faufile dans certains textes comme une ombre menaçante. On ne saura pas de quelle façon ces autrices et auteurs ont été choisis, mais en cherchant sur le Web, on découvre que la plupart vivent en Acadie, en Ontario et dans l’Ouest et qu’ils sont plus jeunes que vieux... Les textes répondent tous à la commande et certains se démarquent.

Le rappeur R Premier se . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 16 juillet 2021 à 9 h 00 | Mis à jour le 14 juillet 2021 à 12 h 48