Accueil > Commentaires de lecture > > DU COQ À L’ÂME

Jean-François Blanchette

DU COQ À L’ÂME

L’ART POPULAIRE AU QUÉBEC

Prix Champlain 2015 (ouvrages d'érudition)
Musée canadien de l'histoire / Presses de l'Université d'Ottawa, Gatineau / Ottawa, 2014
322 pages
65 $

Détenteur d’un doctorat de l’Université Brown (à Providence, Rhode Island), Jean-François Blanchette a consacré toute sa carrière à la valorisation de l’art traditionnel. Anthropologue et muséologue, il rend justice aux oubliés de l’art québécois en s’intéressant à des centaines de créateurs non répertoriés et anonymes qui produisent depuis toujours ces pièces parfois simples, parfois recherchées, tantôt traditionnelles, tantôt innovantes, que l’on classe globalement sous l’étiquette d’art populaire. Par leur style empreint de candeur, ces pratiquants de l’art populaire s’opposent diamétralement à l’élitisme de l’art abstrait qui orne les galeries d’art et les musées contemporains. Certains snobs les regardent de haut ; d’autres observateurs les considèrent avec condescendance mais peu d’amateurs les comprennent vraiment.

Richement illustré, Du coq à l’âme montre la richesse et la diversité de ces toiles, sculptures, tapis crochetés, maquettes, effigies, bibelots religieux et . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 9 juillet 2015 à 14 h 56 | Mis à jour le 9 juillet 2015 à 14 h 56