Aller au contenu
Mode lecture zen

NUIT BLANCHE

La vie passe-t-elle par Villery Station, ce petit village de 112 habitants de l'est de l'Ontario ? À en croire Florence, l'héroïne du roman Du chaos pour une étoile de Michèle Matteau (L'Interligne), on peut en déduire que oui. Du moins une certaine renaissance. Revenant de nuit de chez des amis chez qui elle a fêté ses 53 ans, contrainte de prendre une déviation, elle se perd dans l'épais brouillard et se retrouve, en panne qui plus est, dans ce restant de village qu'elle quitte au matin sans volonté d'y retourner.

Mais cette recherchiste à Radio-Canada Ottawa vit une crise existentielle née en partie à cause de l'insatisfaction que lui procure son travail (une critique sévère, mais méritée de RC), et de la solitude qu'elle ressent depuis sa séparation. La crise de la cinquantaine. Pourquoi pas un congé d'un an ? Pourquoi pas à Villerey où elle . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Enregistrement