Jean Echenoz

DES ÉCLAIRS

Minuit, Paris, 2010
174 pages

Le héros du dernier roman de Jean Echenoz pourrait être présenté comme un avatar de l'apprenti sorcier ou du savant fou ; il s'agit de Gregor, un personnage librement imaginé à partir de la biographie authentique de Nikola Tesla. On doit à cet ingénieur visionnaire, né en 1856 sur le territoire de l'actuelle Croatie, nombre d'inventions qui ont conduit directement aux nouvelles technologies dont on ne saurait plus se passer.

Gregor naît dans la confusion d'une nuit d'orages particulièrement violents, si bien qu'on ignore la date exacte de sa naissance. Est-il de la veille ou du lendemain ? Le jeune garçon, plutôt antipathique et peu communicatif, manifeste très tôt une intelligence hors du commun. Grâce à une mémoire photographique phénoménale, il assimile en un temps record langues et notions scientifiques. Pour se débarrasser de lui gentiment, on lui conseille de tenter sa chance là où tout est possible, c'est-à-dire en Am . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 25 mars 2011 à 14 h 54 | Mis à jour le 12 juin 2015 à 16 h 11