Numéro 94

Jean-Joseph Julaud

CAFÉ GREC

Le cherche midi, Paris, 2003
195 pages
24,95 $

Ex-tailleur de Sombreuil, le quinquagénaire Serge Tullier a emporté ses pénates sur l’île de Rhodes pour y couler une retraite heureuse avec son épouse Emmanuelle. Mais voilà que le destin du couple Tullier prendra une inquiétante tangente à la suite de la rencontre que Serge fera dans un boui-boui de Rhodes. C’est là que surgit, dans la vie des retraités, un étrange détective, le pisteur Jude Delator, qui propose au mari d’enquêter sur sa vie passée. « Mon métier : filatures et rapports, cafardage en tout genre, je suis le mouchard, le rapporteur, le sycophante, pendant que d’autres en leur jardin cultivent d’honnêtes rencontres. » Serge Tullier, dont la vie est apparemment sans histoire, accepte le singulier contrat de Jude Delator : celui-ci se rendra à Sombreuil, enquêtera sur lui et lui fera des rapports.

Pourquoi Serge Tullier se prête-t-il à ce jeu palpitant mais dangereux ? Qu’estime-t-il avoir à découvrir sur lui-même pour prendre un tel risque ? Est-il vraiment heureux avec cette épouse qui n’en a que le nom ? Et qu’en est-il des souvenirs que le couple a laissés dans l’esprit de ses compatriotes ?

Le passé de l’homme sera scruté à la loupe par le détective nouveau genre… son présent aussi d’ailleurs : qui est donc le jeune papa plein d’avenir, le blond Yannis Demetrios, beau comme un dieu, qui fait de longues promenades avec Emmanuelle ? Et pourquoi donc Jude Delator l’a-t-il élu, lui, Serge Tullier, pour lancer le nouveau produit de Fabulo, son entreprise d’enquêtes privées ?

Roman à tiroirs, Café grec révèle par petites touches une galerie de personnages qui ont comme point commun d’avoir connu le couple Tullier. Une histoire bien charpentée, invraisemblable et farfelue traitée avec un humour discret qui n’en est que plus efficace. Une belle réussite que ce premier roman de Jean-Joseph Julaud. Revigorant ce Café grec, serré à souhait !

Publié le 3 mars 2004 à 15 h 01 | Mis à jour le 3 mars 2004 à 15 h 01