Numéro 87

Annie Réval, Bernard Réval

AZNAVOUR

LE ROI DE CŒUR

France-Empire, Paris, 2000
443 pages
37,95 $

CNN et Time Magazine ont été d’accord pour déclarer Charles Aznavour comme la plus grande vedette de variétés du XXe siècle, devant Bob Dylan, Elvis ou Céline Dion ; un avis auquel je me rallie entièrement. Cette biographie remarquable, la plus complète consacrée au célèbre chanteur français, reste un modèle. Aznavour est l’exemple type de l’artiste persévérant qui a réussi à imposer son art et son style, alors qu’à ses débuts, personne ou presque n’avait confiance en sa voix, son répertoire, son physique (à un époque où ces aspects comptaient de manière déterminante).

Voilà plus d’un demi-siècle, alors qu’il était pratiquement inconnu, Aznavour n’avait que son talent, mais quelle polyvalence et quelle ardeur au travail ! Compositeur (des dizaines de musiques de films), chanteur (il enregistre en six langues), interprète de plusieurs centaines de ses chansons, mais aussi acteur (il tourne dans plus de cent films, dont Tirez sur le pianiste de François Truffaut et Le Tambour de Volker Schlöndorff), et par ailleurs homme d’affaires (il produit lui-même ses premières tournées aux États-Unis et devient par la suite éditeur).

Cette biographie débute avec l’enfance, dans le Quartier latin de Paris (rue Monsieur-le-Prince), comme racontée par une très belle chanson de son disque Autobiographie. Plusieurs passages relatent des épisodes québécois, puisque Pierre Roche (récemment disparu) et Charles Aznavour formaient naguère un duo très populaire autour de 1950, qui a énormément tourné au Québec.

Les annexes de l’ouvrage contiennent une somme de références précieuses : une discographie exhaustive comprenant des centaines de titres de disques, parus dans des dizaines de versions (selon les pays) et dans six langues. Et l’on aurait tort de se priver de ces versions étrangères, car les versions italiennes et espagnoles des chansons d’Aznavour surpassent bien souvent leurs modèles originaux.

Publié le 14 janvier 2003 à 14 h 21 | Mis à jour le 8 février 2015 à 15 h 11