Accueil > Rubriques > Le livre jamais lu > Confession d’un tricheur (Les Rougon-Macquart d’Émile Zola)

Confession d'un tricheur (Les Rougon-Macquart d'Émile Zola)

Comment réussir à parler d'un seul livre ? Ça tient de l'impossible. D'entrée de jeu, je vous annonce que je vais tricher. Je parlerai de vingt titres plutôt qu'un, voilà ! Ma tricherie n'est pas trop grave puisqu'il s'agit d'une série, celle des Rougon-Macquart d'Émile Zola.

Plusieurs croiront que je mens en faisant ce choix. On dira que j'ai certainement lu un des vingt tomes qui composent cette série. Eh bien, non ! J'ai toujours résisté à l'envie de lire un des Rougon au hasard. Le « hasard », c'est un bien grand mot. À certaines périodes de ma vie, il aurait été tentant de plonger dans les titres les plus connus comme L'assommoirAu bonheur des dames et l'incontournable Germinal qui ne m'a jamais été imposé dans mes cours de litt . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 29 décembre 2009 à 14 h 16 | Mis à jour le 5 octobre 2018 à 19 h 01