Aller au contenu
Mode lecture zen

NUIT BLANCHE

« Les fictions de France Daigle permettent la représentation d’une Acadie moderne, dégagée des clivages anciens et dont le sens reste ouvert » ; ce commentaire de Raoul Boudreau, paru dans un dossier que consacrait la revue Voix et images1 à Daigle en 2004, souligne l’importance de cette œuvre dans la littérature acadienne, mais il faut également noter, comme le font d’autres universitaires, que cette œuvre est l’une des plus importantes de la francophonie canadienne. Les trois volumes2 de la collection « Bibliothèque canadienne-française » (BCF) redonnent accès au cheminement de Daigle.

Deux cycles caractérisent l’œuvre de France Daigle : avant et après l’utilisation du dialogue. Les trois volumes regroupent tous les romans du premier cycle. À son tour, ce cycle se divise en deux parties : le roman poétique et le roman en tant que tel.

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Enregistrement