Accueil > Commentaires de lecture > Essai > WEEDON OU LA VIE DANS LES BOIS

Thierry Pardo

WEEDON OU LA VIE DANS LES BOIS

Du passage, Outremont, 2020
88 pages
19,95 $

À notre époque d’accélération technologique, d’agitation urbaine et de pénurie de temps, on ne s’étonnera pas que le fameux récit Walden ou la vie dans les bois (1854) d’Henry David Thoreau puisse encore aujourd’hui inspirer des artistes et des écrivains.

Au Québec, après la pièce de théâtre Les hivers de grâce de Henry David Thoreau (2014) du dramaturge Denis Lavalou, puis l’album Retour à Walden (2018) du chanteur Richard Séguin, l’écrivain voyageur Thierry Pardo marche à son tour sur les brisées du poète et philosophe américain. « Ce livre, écrit Pardo, arpente modus peregrini l’espace littéraire ouvert par le grand homme et réactualise un siècle et demi plus tard la possibilité de vivre de nouveau […] l’expérience du bois et d’en rendre compte. » Là où Thoreau tenait tête à l’empire industriel de son temps, Pardo . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 9 avril 2020 à 9 h 17 | Mis à jour le 23 avril 2020 à 13 h 12