Accueil > Commentaires de lecture > Essai > VOYAGE À MOTOCYCLETTE

Numéro 112

Ernesto Che Guevara

VOYAGE À MOTOCYCLETTE

LATINOAMERICANA

Trad. de l'espagnol par Martine Thomas
Mille et une nuits, Paris, 2007
218 pages
24,95 $

Ce journal relate le voyage à travers l'Amérique latine de Che Guevara et de son ami Alberto. Au départ, il ressemble à tous ces voyages que les jeunes entreprennent avant la fin de leurs études pour voir le monde, mais on sent déjà leur désir de ne pas vivre dans la routine et la vie sans histoire de la bourgeoisie. On les sent exaspérés par toutes les tracasseries administratives qui se multiplient dans les pays qu'ils visitent, eux qui rêvent de liberté.

Comme on connaît déjà la vie du Che, l'histoire de ces deux jeunes en mal d'aventure nous semble bien banal, on les voudrait tout de suite plus émus du sort réservé aux Indiens, aux ouvriers qui travaillent très dur dans les mines, qui sont mal payés et exploités, et à tous ceux qui vivent dans les bidonvilles.

Très vite abandonnés par leur vieille motocyclette dénommée Ponderosa, qui veut dire La . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 21 octobre 2008 à 19 h 28 | Mis à jour le 26 juin 2015 à 9 h 47