Accueil > Commentaires de lecture > Essai > VOLONTÉ POLITIQUE ET POUVOIR MÉDICAL

Joseph Facal

VOLONTÉ POLITIQUE ET POUVOIR MÉDICAL

LA NAISSANCE DE L'ASSURANCE-MALADIE AU QUÉBEC ET AUX ÉTATS-UNIS

Boréal, Montréal, 2006
353 pages
29,95 $

Travail ambitieux et utile que celui de comparer les genèses des régimes d'assurance-santé du Québec et des États-Unis. Rares sont ceux qui refermeront le bouquin de Joseph Facal en n'y ayant rien appris. La recherche, en effet, est méticuleuse, sereine, attentive aux parentés comme aux dissemblances. Honnête, l'auteur torpille lui-même plusieurs des hypothèses du départ. Dans tel cas, le hasard fait mieux que les stratégies plus songées. Dans tel autre, la réforme survit au manque de charisme du « porteur de ballon ». Joseph Facal dégage quand même avec force deux constats peu enthousiasmants. D'une part, les deux réformes ont été interceptées par la profession médicale. D'autre part, le résultat final ressemble peu au projet initial. Si, malgré tout, le modèle québécois a mieux défendu l'idéal du départ, c'est que la profession médicale est un . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 7 octobre 2007 à 23 h 04 | Mis à jour le 2 juillet 2015 à 9 h 41