Numéro 143

Suzanne Quimper

VENTRE À LOUER

Perro, Shawinigan, 2016
276 pages
19,95 $

Suzanne Quimper, rédactrice publicitaire de métier, avait fait le grand saut avec La mise au point G. Son dernier-né, Ventre à louer, s’inscrit, comme le précédent, dans le courant de la chick lit, une littérature populaire qui s’adresse davantage aux femmes. Laissez-vous raconter par Florence, le personnage principal, une histoire plutôt abracadabrante qui pourtant ne vous laissera pas indifférent et qui est vécue par plusieurs Québécois aux prises avec le même désir ardent d’avoir un enfant à tout prix.

Témoin du parcours particulier d’un couple infertile qui fait appel aux services d’une mère porteuse, la lectrice doit laisser de côté ses jugements. Elle doit accepter d’accompagner les personnages dans cette aventure potentiellement polémique. Peu importe ce qu’on en pense, l’histoire ne peut que faire sourire et divertir l’instant de quelques pages. Un soupçon de . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 12 juillet 2016 à 13 h 46 | Mis à jour le 12 juillet 2016 à 13 h 46