Aller au contenu
Mode lecture zen

NUIT BLANCHE

Pour son cinquième livre, le professeur Nicolas Landry a rédigé une monographie très précise bien qu'incomplète, selon ses propres dires, sur la paroisse de Caraquet, située au nord-est du Nouveau-Brunswick, avant la Confédération de 1867. Au XVIIIe siècle, une partie de sa population (celle du haut de la paroisse) s'y était établie en tant que rescapés de la Déportation des Acadiens en 1755 ; les francophones du bas du village n'étaient toutefois pas d'origine acadienne, mais subissaient, comme l'autre groupe catholique, la domination d'une minorité anglo-saxonne protestante.

Une communauté acadienne en émergence se subdivise en six études thématiques portant sur le peuplement progressif de la région, les données démographiques, l'économie et le crédit, la pêche et l'agriculture, les pratiques religieuses et l'éducation. Le texte en soi propose ici et là de brefs récits de . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Enregistrement