Yvan Bienvenue

TOUT ÊTRE

Triptyque, Montréal, 2002
65 pages
15 $

Cofondateur et directeur artistique du théâtre Urbi et Orbi ainsi que coauteur des fameux Contes urbains, Yvan Bienvenue nous amène, avec Tout être, en territoire de poésie. La thématique centrale du recueil est très pertinente et percutante. En effet, on y parle de l’exigence d’être attentif à ce que la vie nous permet et nous demande dans la totalité de notre présence au monde. Il s’agit d’être pleinement dans un univers trop souvent mortifère, aliénant. Le droit à la liberté d’être, de s’exprimer, de créer « dans un combat de vivre contre la mort affreuse » s’impose. L’être humain est ainsi libéré de toutes formes d’emprisonnement, tout en demeurant, comme l’a exigé Jean-Paul Sartre, « responsable de sa liberté ». Il y a aussi l’envers d’une possible beauté du monde : l’absence d’âme, le désenchantement, la violence d’être au monde. D’où cette nécessité, pour Yvan Bienvenue, de toujours se tenir debout « et de prendre l’humanité / à bras le corps ».

Publié le 7 août 2003 à 13 h 50 | Mis à jour le 7 août 2003 à 13 h 50