Accueil > Commentaires de lecture > Essai > SORTIR DU BOCAL

Numéro 163

Michel Biron, David Bélanger

SORTIR DU BOCAL

DIALOGUE SUR LE ROMAN QUÉBÉCOIS

Boréal, Montréal, 2021
228 pages
25,95 $

Né en 1989, David Bélanger est chargé de cours en littérature à l’Université du Québec à Montréal. Michel Biron fait quant à lui partie de la génération X et enseigne depuis plusieurs années à l’Université McGill. Deux interlocuteurs, deux générations, un même sujet : au cours d’un été paralysé par la pandémie de coronavirus, les épistoliers prennent la plume pour briser la solitude et discuter de littérature québécoise, tous deux libérés un temps des contraintes formelles d’ordinaire imposées par la réflexion savante, universitaire.

Avant Sortir du bocal, la formule du dialogue a favorisé des réflexions fécondes sur la littérature. Pensons à La littérature et le reste de Gilles Marcotte et André Brochu, que Biron mentionne d’ailleurs d’entrée de jeu. La rigueur du raisonnement, cet exemple le confirme, y est donc tout sauf accessoire. Seulement, Bélanger et Biron le . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 16 juillet 2021 à 4 h 31 | Mis à jour le 13 juillet 2021 à 10 h 04