Accueil > Commentaires de lecture > Essai > QUELQUES PAS DANS L’ÉTERNITÉ
Quelques pas dans l'éternité

Jean-François Beauchemin

QUELQUES PAS DANS L’ÉTERNITÉ

Québec Amérique, Montréal, 2013
377 pages
24,95 $

Depuis la publication de Garage Molinari en 1998, Jean-François Beauchemin poursuit une œuvre qui, pour avoir changé de ton avec la parution de La fabrication de l’aube presque dix ans plus tard, n’en tourne pas moins autour des mêmes nœuds dramatiques et, pourrait-on dire, philosophiques. Son nouveau titre, Quelques pas dans l’éternité, s’inscrit sans conteste dans la même veine.

En fait, Beauchemin offre ici à ses lecteurs, sous forme de calepins de l’année 2012, une immersion dans l’univers de l’écrivain et de l’homme qu’il refuse dorénavant de dissimuler sous des personnages de fiction. Du 8 janvier au 31 décembre 2012, de façon régulière mais non systématique, il partage ses réflexions et ses opinions sur plusieurs sujets sur lesquels, d’ailleurs, il nous a déjà entretenus : l’absence de Dieu, la nature . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 4 avril 2014 à 21 h 12 | Mis à jour le 4 juin 2015 à 10 h 21