Accueil > Commentaires de lecture > Essai > QUAND JE EST UN AUTRE

Jean-Claude Kaufmann

QUAND JE EST UN AUTRE

POURQUOI ET COMMENT ÇA CHANGE EN NOUS

Armand Colin, Paris, 2008
230 pages
24,95 $

Jean-Claude Kaufmann poursuit sa quête d'une sociologie intimiste, basée sur les détails les plus fins de la vie quotidienne. Kaufmann est réputé pour être un franc-tireur dans son milieu, lui qui rêve de révolutionner les sciences sociales. Cette fois-ci, le sociologue, directeur de recherche au CNRS, s'attaque à l'incontournable « unité de soi ».

Kaufmann remet en question cette idée largement répandue - donc fausse, selon lui - du « être soi-même ». Pour lui, le passé, aussi lourd soit-il, n'est qu'une ressource. L'erreur la plus importante étant de croire qu'il puisse dire qui l'on est. Car, « Je suis Légion ». L'individu un, stable et indivis n'existe pas mais est conglomérat de « je » différents qui, dans un mouvement de construction de soi perpétuel, met l'individu en tension. Un individu qui n'est rationnel et autonome qu'en surface !

La construction bibliographique est, ainsi, passée au crible. Plus nous . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 22 mars 2009 à 12 h 10 | Mis à jour le 23 juin 2015 à 14 h 42