Roberto Saviano

PIRANHAS

Trad. de l’italien par Vincent Raynaud
Gallimard, Paris, 2018
347 pages
36,95 $

Connu comme celui qui attaque la mafia par les livres, l’écrivain vit sous protection policière depuis 2006. Héros pour les uns, trouble-fête donnant au monde une mauvaise image de l’Italie pour les autres, il poursuit son combat sans fléchir.

Après les essais Gomorra (2007) et Extra pure (2014), dénonciateurs du crime organisé et des narcotrafiquants, l’auteur napolitain publie un premier roman.

Empruntant cette fois le chemin de la fiction, Roberto Saviano nous transporte dans l’univers troublant et sans merci d’adolescents criminels dont le pouvoir est en hausse dans la hiérarchie de la Camorra, l’organisation mafieuse italienne implantée de longue date à Naples et dans la région de la Campanie. Si le récit de Piranhas est fictif, il est toutefois représentatif d’un phénomène bien réel. Saviano était au départ journaliste et son travail d’écrivain est toujours . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 18 décembre 2019 à 16 h 00 | Mis à jour le 20 décembre 2019 à 12 h 21