Accueil > Commentaires de lecture > Fiction > PARFAITEMENT IMPARFAIT

Numéro 121

Jean-Claude Lord

PARFAITEMENT IMPARFAIT

Libre Expression, Montréal, 2010
248 pages
24,95 $

Pour son premier roman, Parfaitement imparfait, Jean-Claude Lord porte un regard sensible et sans détour sur la vie sentimentale et la recherche de l'autre. Deux personnages, le Montréalais Michel et la jolie Naïma ' d'origine marocaine ' se recherchaient depuis longtemps avant de se rencontrer. Or, Michel frôle la soixantaine tandis que Naïma en a presque la moitié. L'union de ces amants échaudés par de multiples expériences douloureuses qui ont mal tourné nécessitera plusieurs ajustements, des compromis, voire une énième variante du ménage à trois. Car en dépit de son attachement pour son nouveau conjoint, Naïma veut encore profiter d'une liberté sentimentale qu'elle n'a jamais connue, au grand dam de Michel qui se sent devenir jaloux malgré ses beaux grands principes Ce thème de l'infidélité admise était d'ailleurs présent dans certains films du cinéaste, comme Bingo (1974) et Parlez-nous d . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 3 décembre 2010 à 14 h 28 | Mis à jour le 13 juin 2015 à 11 h 59