Accueil > Commentaires de lecture > Fiction > PARENTS ET AMIS SONT INVITÉS À Y ASSISTER

Hervé Bouchard

PARENTS ET AMIS SONT INVITÉS À Y ASSISTER

DRAME EN QUATRE TABLEAUX ET SIX RÉCITS AU CENTRE

Le Quartanier, Montréal, 2006
337 pages
18,95 $

Couronné par le Grand Prix du livre de Montréal à l'automne dernier, Parents et amis sont invités à y assister est le second opus de Hervé Bouchard, « citoyen de Jonquière ». Ce récit, orchestré par une prose polyphonique à la fois très imaginative et jamais loin de la langue orale, relate l'histoire des funérailles d'un père de famille et de ce qui s'ensuit, c'est-à-dire un deuil, un drame, celui de Laïnalinée, la « veuve manchée », et de ses « orphelinés », six garçons sans prénom, que l'on nomme par un numéro de un à six. « J'ai vu la mère manchée, elle pleure dans la pièce aux cent manteaux. Ses sœurs l'entourent. » Comme l'indique le sous-titre, le roman, ou l'histoire maîtresse, est scindé en deux demies, dont le centre forme six récits qui relatent des événements du passé, des souvenirs, des tranches . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 20 juin 2007 à 14 h 05 | Mis à jour le 3 juillet 2015 à 13 h 54