Numéro 121

Alain Deneault

OFFSHORE

PARADIS FISCAUX ET SOUVERAINETÉ CRIMINELLE

Écosociété, Montréal/La Fabrique, Paris, 2010
119 pages
18 $

Alain Deneault est titulaire d'un doctorat en philosophie et il enseigne la sociologie à l'Université du Québec à Montréal. Il a été coauteur, avec Delphine Abadie et William Sacher, de Noir Canada, Pillage, corruption et criminalité en Afrique, publié en 2008, également chez Écosociété. La controverse provoquée par la parution de cet ouvrage est de notoriété publique.

Alain Deneault fait paraître cet autre essai engagé traitant cette fois-ci des paradis fiscaux et de la criminalité qui s'y rattache. Il fait remonter sa réflexion jusqu'aux « économies-monde » de la Renaissance établies successivement dans les grandes villes d'Europe comme Anvers, Venise, Gênes ou Amsterdam. Déjà, à cette époque, « [o]n reconnaît [ ] les traits caractéristiques de nos 'paradis fiscaux' actuels : effacement, disqualification ou perdition de l'élite politique ; absence d'impôts, soumission des États-villes à leurs créanciers ; faiblesse du rôle de l'État ou financement de l'État par le . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 3 décembre 2010 à 17 h 18 | Mis à jour le 13 juin 2015 à 12 h 14