Paul Terrien

NOTRE VOIX

VINGT DISCOURS REMARQUABLES DE L’HISTOIRE DU QUÉBEC

Presses de l’Université Laval, Québec, 2014
180 pages
24,95 $

Comme l’annonce l’auteur en introduction, Notre voix est « une distillation des 66 textes » de son recueil Les grands discours de l’histoire du Québec (2010), augmentée de 6 éléments « pour couvrir un plus large éventail de thèmes ». L’objectif de ce livre, dit-il, est d’offrir « un survol chronologique de notre histoire au moyen de discours ayant eu un retentissement important et illustrant les réalités politiques et sociales du moment ».

Le statut de la langue française au Québec et la pertinence de l’union fédérative canadienne sont ici des sujets récurrents. D’une part, en effet, on défend le droit des francophones de s’exprimer dans leur langue, au parlement (le député Michel-Eustache-Gabriel-Alain Chartier de Lotbinière, en 1793), en matière de foi religieuse (le chef nationaliste Henri Bourassa, en 1910) et au quotidien (le ministre Camille Laurin, en 1977) ; en 1988 . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 6 octobre 2015 à 13 h 50 | Mis à jour le 7 octobre 2015 à 12 h 40