Aller au contenu
Mode lecture zen

NUIT BLANCHE

Chaque livre de photographies d’une ville apporte, lorsqu’il est réussi, un nouveau témoignage d’affection. Sans nous présenter de vision particulièrement originale de la plus grande ville multiethnique du Québec, Pierre Philippe Brunet construit son album avec des clichés délicats, apaisants, sans glamour, ce qui est tout à son honneur et à celui de la cité qu’il ausculte. À le feuilleter, on découvre des parfums, des couleurs et des sons très personnels qui se répondent dans un jeu de correspondances vitales. La Nature est ici le temple dans lequel sont invités touristes et amoureux de cet espace métissé langoureusement bercé par l’eau, ce dont on reprend conscience en s’arrêtant aux images du lac Saint-Louis et de l’ouest de la ville, des ponts enjambant le Saint-Laurent et des grues du port.

Il y a donc les saisons et les gens, les quartiers et les contrastes architecturaux. Bref, c’est un souvenir d’harmonie et de propreté que veut laisser le photographe, comme si les déchirements linguistiques et politiques imprimés dans le tissu urbain étaient chose du passé. Comme si la patience et la bonté de l’histoire s’étaient installées, avaient vaincu la hargne et l’arrogance. Qu’on s’arrête aux liens plutôt qu’aux ruptures, qu’on associe l’église catholique de Westmount, The Ascension of Our Lord, au café restaurant vietnamien Pho’ Thanh Long, à l’avenue Mont-Royal, à l’Église de la Visitation ou à l’ancien village olympique, et on dépasse la conception d’une ville scindée en deux par la frontière du boulevard Saint-Laurent pour en apprécier l’unité complexe et nourrissante.

Dans sa courte préface, Jean O’Neil rappelle que le récit de la fondation de Montréal souffre de nos jours encore de quelques distorsions. Quand Jacques Cartier atteint en 1535 les rapides du Sault-Saint-Louis et que Samuel de Champlain rencontre lui aussi cinquante ans plus tard les mêmes obstacles, ils précèdent en fait Maisonneuve. L’essentiel est toutefois que la ville présente aujourd’hui au monde une remarquable richesse culturelle et un exceptionnel niveau de vie. Brunet le sait et le montre à sa façon.

Enregistrement