David Lagercrantz

MILLÉNIUM 5

LA FILLE QUI RENDAIT COUP POUR COUP

Trad. du suédois par Hege Roel-Rousson
Actes Sud, Arles, 2017
398 pages
39,95 $

Il y a les passionnés de la série Millénium, qui aiment d’amour la hacker Lisbeth Salander et qui se moquent pas mal de savoir qui est l’auteur de ses aventures, l’idéateur Stieg Larsson, aujourd’hui décédé, ou l’écrivain actuel, David Lagercrantz ; il y a ceux qui détestent de facto toutes les suites de Millénium, évoquant la trahison et l’infidélité à son créateur Larsson ; il y a les autres, et j’en suis, qui cherchent à savoir si les opus apocryphes tiennent la route. Millénium 5. La fille qui rendait coup pour coup divise autant le public et la critique que l’avait fait Millénium 4. Ce qui ne me tue pas, dont six millions d’exemplaires ont pourtant été vendus. Qu’en sera-t-il de Millénium 6, prévu en 2019 pour conclure la série ?

La déception qu’engendre Millénium 5 tient davantage à une promesse non tenue de lever le mystère entourant la petite enfance de Lisbeth qu’au style du journaliste Lagercrantz, dont l’écriture, certes plus fluide que celle de Larsson, révèle cependant des intrigues sans grandes émotions. On s’attendait à des révélations-chocs, mais la gémellité de Lisbeth et de sa sœur Camilla, sur laquelle on revient en soutenant une thèse eugéniste assez banale, n’est guère surprenante. « Lisbeth avait rêvé qu’elle les aiderait […]. Et là, elle s’est rendu compte que Rakel était comme les autres. »

La brillante informaticienne sera aidée dans ses recherches par ses fidèles amis, le journaliste Mikael Blomkvist et son ancien tuteur Holger Palmgren. « Contre toute attente, et sûrement à l’encontre de toute recommandation médicale, il avait rendu visite à Lisbeth à [la prison de] Flodberga. » En raison des infractions commises dans Millenium 4, Lisbeth est en effet incarcérée, ce qui ne l’empêche pas de défendre veuves et orphelins du fond de sa cellule. Résoudre d’abjects crimes d’honneur est aussi important qu’exhumer de sombres secrets d’État, ce qu’elle fera de façon aussi magistrale qu’invraisemblable. L’efficace Lisbeth résoudra les deux intrigues au péril de sa vie, tout en combattant de l’intérieur une chef de gang qui fait régner la terreur dans l’établissement carcéral de haute sécurité.

Millenium 5 se déroule sur quelques semaines, dans un chaud début d’été nordique. « Les gens d’éventaient avec leurs mains ou à l’aide de journaux. Les hommes portaient la veste à l’épaule. » Selon son habitude, Lagercrantz entremêle habilement la science et l’histoire à l’actualité, et inclut dans son récit autant le réchauffement de la planète que les motards, la musique de Django Reinhardt, l’élimination des Roms par les nazis ou les Panama Papers. L’histoire est rythmée, faisant alterner lieux et personnages différents, avec quelques inévitables retours en arrière. Cependant, les effets de surprise sont rares. Les héros seraient-ils fatigués ?

Publié le 27 avril 2018 à 16 h 46 | Mis à jour le 27 avril 2018 à 16 h 46